La cybersécurité médicale

Mis à jour : juin 2



La cybersécurité médicale bénéficie d’une préoccupation croissante. En effet, au cours des dernières années, les incidents de sécurité informatique n’ont cessé d’augmenter. De nombreux instituts de santé ont donc tenté de lutté pour se défendre et tenir les cybercriminels à distance.

Des failles dans les systèmes

Au sein des hôpitaux, les technologies varient considérablement : certains dispositifs médicaux appartiennent à la nouvelle génération, mais d’autres ont été conçus par des entreprises qui ne sont plus en activité, ou fonctionnent sur d’anciens logiciels présentant des failles de sécurité criantes. Les stimulateurs cardiaques et autres dispositifs implantés et connectés à Internet peuvent être, par conséquent, piratés.

L’erreur humaine ouvre également des failles dans les systèmes : du côté de la protection des données, la plupart des atteintes à la vie privée sont issues d’erreurs commises par des employés ou à la suite de divulgations non autorisées.

Attaque WannaCry

Personne ne peut nier l’absence de preuves que des patients soient morts à cause de WannaCry. Mais l’attaque a détourné des milliers d’ordinateurs et d’appareils de diagnostic de l’hôpital, forçant les médecins à transporter manuellement les résultats de laboratoire d’un hôpital à l’autre et à annuler des rendez-vous de patients.

Petit rappel du descriptif de cette attaque : L’attaque visait les vulnérabilités du système d’exploitation Microsoft Windows, le chiffrement des données et la détention des systèmes informatiques pour la rançon bitcoin.

Bien que WannaCry ait fini par être bloquée, les instituts de santé continuent d’être vulnérables à de telles attaques

La cybersécurité dans ce domaine

Aussi, la maintenance des dispositifs médicaux à savoir, les correctifs de sécurité (Patchs) semblent n’être plus réalisables dans les hôpitaux car le temps et le coût qu’il faut pour valider ces mises à jour sur les dispositifs sont onéreux : ce sont les éditeurs de la solution utilisée qui installent ces correctifs…

D’autre part, il y a une tension entre les experts en cybersécurité qui veulent sécuriser les systèmes hospitaliers et les médecins qui se concentrent sur les soins qu’ils appliquent à leurs patients. Il reste difficile de vendre ou de présenter de nouveaux dispositifs médicaux à des médecins qui sont souvent occupés. Néanmoins, Il est essentiel que ces derniers comprennent l’importance de la cybersécurité, car ils sont en contact direct avec les patients en utilisant la technologie.

Conclusion

En conséquence, les éditeurs se trouvent maintenant dans l’obligation de sécuriser plus que jamais auparavant leurs solutions connectées médicales proposées. Les « Hackers » continuent à leur tour, de développer des outils et des techniques plus sophistiqués pour affiner leurs attaques, accéder aux données et les tenir en otage. C’est pour ces raisons qu’on a commencé à inclure des exigences de cybersécurité dans les processus d’approvisionnement et chercher à élaborer des solutions de sécurité dédiées au domaine de la santé.

L’industrie des solutions médicales a pris du retard par rapport à d’autres industries en ce qui concerne la cybersécurité. Cependant, les budgets de la cybersécurité ont augmenté, de nouvelles technologies ont été acquises et les instituts de santé s’améliorent pour faire face à la cybercriminalité et sécuriser leurs réseaux.

Loubna

© 2020 par Actinuance Consulting.

  • LinkedIn - Grey Circle

CONTACTEZ-NOUS